Miamondo "dieu n'a pas voulu autre chose que la liberté" (commandant massoud)
http://miamondo.e-monsite.com

Bienvenue sur Miamondo

Header 2

 

Bonjour et bienvenue sur la version 2.0 du site Miamondo consacré principalement à la culture libre.

Vous y trouverez un peu de tout et n'importe quoi:

Et bien sûr, vous trouverez un cybercarnet (blog, si vous préférez) où je publie des articles sur des sujets divers et variés. Il se trouve juste en-dessous.

Je vous souhaite une bonne visite.

 

Cybercarnet

 

  • La dame blanche de la forêt de Ragounite

    L'été dernier, il faisait très chaud sur la côte vendéenne. Alors que nous étions en vadrouille du côté de Jard-sur-Mer, nous avons fait une rencontre glaçante.

    À la recherche d’une plage où poser nos serviettes, nous nous sommes quelque peu égarés et sans prévenir, le moteur de notre voiture s'est mis à toussoter avant de caler aux abords de la plage de Ragounite.

     

    Plage de Ragounite

     

    Ragounite…Quel nom étrange! Aussi loin que portait notre regard, il n’y avait pas âme qui vive. Pas d’enfants s’égayant sur la plage. Comment diable était-ce possible, en ce début de mois de Juillet?

     

    Plage de Ragounite

     

    Tout semblait figé… L’océan était silencieux, la chaleur accablante.  Et cette voiture qui ne voulait plus démarrer! Ces voyants qui restaient désespérément éteints… Dans quelle mystérieuse dimension avions-nous chu? Nous nous résignâmes à abandonner notre véhicule devenu un four. Il faisait une chaleur abominable. Je pris mon sac à dos, deux bouteilles d’eau et nous nous enfoncâmes dans les entrailles de cette forêt qui nous tendait les branches.

     

    Img 2436

     

    Arbres torturés

     

    Nous marchâmes une bonne demi-heure sans croiser âme qui vive, au milieu de souches ressemblant à des monstres aliens. Les arbres aux branches tordues n’étaient que souffrance.

     

    Alien végétal

     

    Nous arrivâmes à un embranchement où un banc semblait nous attendre. Il était décoré de petites fleurs et portait cette mystérieuse inscription :

    Tu n’es pas là et je pense à toi. J’ai tes yeux en face des miens.

     

    banc possédé

     

    banc ensorcelé

     

    Nous n’osâmes nous asseoir. Nous préférâmes continuer notre chemin tandis que petit à petit, l’angoisse nous gagnait à l’idée d’être prisonniers de cette forêt sinistre sans plus jamais pouvoir en réchapper.

     

    mystérieuse cabane

     

    Img 2424

     

    C’est alors que nous l’aperçûmes, aux abords de cette cabane faite de grosses branches que les tempêtes avaient arrachées. Toute de blanc vêtue, à l’exception de son t-shirt rose bonbon et de sa longue jupe noire, elle nous fixait de son regard hypnotique. Sa bouche n’était qu’un rictus informe, ses dents des chicots noircis. Elle avança lentement dans notre direction en nous tendant ses bras qui se résumaient à deux moignons couverts de pus. Elle semblait flotter à quelques centimètres du sol.

    Ma raison vacilla. Je me retournai vers mon amie et m’écriai : “Tu fais ce que tu veux! Moi, j’me casse!” N’écoutant que mon courage, je pris mes jambes à mon cou et je détalai comme un petit lapin.

    Mais ma fuite était vaine… La dame blanche qui flottait au-dessus du sol, tel un hydroglisseur, gagnait du terrain. Je l’entendais de plus en plus distinctement qui me hélait de sa voix d’outre-tombe, en invoquant le nom de je ne sais quel démon.

    "Laaah-pi'nou..."

    "Laaah-pi'nou..."

    "Laaah-pi'nou..."

    "Laaah-pi'nou..."

    “Mon lapinou”! Mon lapinou!"

    “Hein! quoi? qui?”

    “On y va, mon lapinou?”

    “Aaaahh! Pitié! Laissez-moi tranquille! Espèce de monstre! Au secours! Au secours!”

    “Non mais ça va pas la tête! Qu’est-ce qu'il te prend? C’est le soleil qui te tape sur le système? La prochaine fois, tu prendras un chapeau!”

    “Elle est où la vieille?”

    “Bon, allez! Ça suffit comme ça, on y va! Ça fait deux heures qu’on est sur cette plage, étalés sur nos serviettes. Moi, j’ai chaud! Le sable est brûlant et en plus tu ronfles. Tout le monde nous regarde. Tu fais ce que tu veux! Moi je me casse…”

    “Attends-moi, pupuce…”

  • Agordi la Lingvon de sia arklinuksa distribuaĵo esperante

    Ekde preskaŭ unu jaro mi uzas la arklinuksan distribuaĵon kaj mi tre kontentas pri ĝi. Arklinukso estas tre stabila sed ĝia instalado ne estas tiel facila kiel tiu de Ubuntu ekzemple. Ĉi tiu (aŭ Linux Mint) estas ideala por la komencantoj, sed Arch Linux estas por la elprovitoj.

    1) Mia klavaro

    Mia klavaro estas agordita france (AZERTY). Mi uzas ĉiutage kvar lingvojn :

    • la francan, kiu estas mia gepatra lingvo,
    • la germanan, kiu estas la lingvo de la Lando kie mi loĝas ekde 2014,
    • la anglan, kiel parto de mia laboro,
    • aŭ esperanto por la tutnova versio de mia blogo.

    La franca klavaro estas miaopinie la plej kompleta. Estas multe pli facila tajpi tekston germane kun klavaro en la franca ol male.

    Kun mia klavaro mi povas ankaŭ tajpi la esperantajn ĉapelitajn leterojn sen problemo. La plej malfacila estas la ŭ. Mi devas tajpi tiel :

    Maj + AltGr + µ kaj poste u ŭ
    Maj + AltGr + µ kaj poste Maj + u → Ŭ

    Maj signifas Shift.

    2) Mia operaciumo

    Pasintsemajne mi decidis ŝanĝi la lingvon de mia operaciumo. Mia distribuaĵo estas Arklinukso. Tio estas facila. Uzante la komandojn sudo kaj nano, bonvolu malfermi en terminalo la dosieron /etc/locale.gen.

    sudo nano /etc/locale.gen

    tri

     

    Bonvolu rulumi malsupren ĝis vi trovu eo UTF-8. Vi malaperigu la kradon (dieson). Tiel la linio ne plus estas komento. Kiam vi restartigos vian komputilon, ĝi ŝanĝos la lingvon de la operaciumo.

     

    kvar

     

    Por konservi viajn ŝanĝojn, premu Ctrl + x.

    Ĉu konservi modifitan Bufron?

    Bonvolu respondi Yes kaj vi premu la klavon Enter (aŭ Entrée).

    Nun oni devas aldoni la novan lingvon en la dosiero /etc/locale.conf. Bonvolu malfermi ĉi tiun en terminalo.

    sudo nano /etc/locale.conf

    Vi malaperigu la linion kaj vi tajpu :

    LANG="eo.UTF-8"

    Kaj vi devas konservi viajn ŝanĝojn. Vi premu Ctrl + x. Vi respondu Yes (aŭ Oui aŭ Ja) kaj vi premu la klavon Enter.

     

    kvin

     

    Vi ne forgesu restartigi la la komputilon. La lingvo estas ŝanĝita!

     

    sep

  • Ébauche d'un nouveau système politique et social

    1. Organisation politique

    • En remplacement du système politique et social hérité de l'immédiat après-guerre et qui n’est plus reconnu comme autorité légitime, il est créé des petites communautés locales comprises entre 500 et 1000 personnes, libres de se fédérer entre elles.

    • La République Française, en tant que construction politique, est démantelée, mais elle continue de subsister dans ses frontières actuelles en tant qu'entité culturelle et linguistique.

    • Chaque communauté est administrée par un conseil communautaire compris entre six et douze personnes désignées tous les cinq ans par tirage au sort.

    • Sauf cas de force majeure (maladie, handicap, absence prolongée etc...), il n’est pas possible de décliner le mandat.

    • La désignation par tirage au sort supprime de fait la parité homme/femme qui est une discrimination positive inégalitaire voire ségrégationniste puisqu’elle est basée sur une particularité physique.

    • Ces conseillers ne peuvent effectuer qu’un seul mandat dans toute leur vie, ceci afin d’éviter toute addiction au pouvoir et à l’argent, source de corruption.

    • En son sein, le conseil communautaire désigne un coordonnateur par tirage au sort et pour un mandat d’une année. Celui-ci ne peut pas être désigné pour un second mandat. Il redevient simple conseiller.

    • Les décisions du conseil communautaire doivent être approuvées à l’unanimité des membres présents.

    • Le référendum est interdit.

    2. Ordre public

    • Le respect des lois que les membres de la communauté se sont données, est l’essence même de la liberté.

    • À ce titre, au sein de chaque communauté, il est créé une garde. Il s’agit d’un corps de police non armé, chargé de convertir les conflits en instaurant les conditions d’un dialogue pacifique. La garde est également chargée de faire apppliquer les lois relatives au respect des biens et des personnes.

    • Les gardiens sont désignés par tirage au sort, pour une durée d’un an et sauf cas de force majeure, ils ne peuvent refuser le service.

    • Toute peine s’effectue en travaux d’intérêts généraux. L’incarcération est exceptionnelle et est réservée aux personnes qui représentent un danger envers elles-même ou envers autrui. Elle est levée dès que le processus de conversion pacifique a sufisamment transformé la personne pour que celle-ci soit libérée et puisse effectuer son temps de réparation.

    3. Alimentation

    • L’alimentation saine des membes de la communauté est assurée par cette dernière.

    • À ce titre, il est créé dans chaque communauté un département de maraîchage biologique et un département d’élevage respectueux du bien être des animaux. Là encore, il revient au conseil communautaire d’organiser ce département de telle sorte que l’autonomie alimentaire soit assurée. À côté du personnel permanent affecté à ces deux départements, tout membre de la communauté se doit de prêter main forte si nécessaire.

    • Qu’elle soit issue de l’élevage ou de la chasse, la consommation de viande ne doit pas dépasser trois cents grammes par personne et par semaine.

    • Tout gaspillage doit être évité. À ce titre, et dans un objectif de sensibilisation à la préservation de l’environnement, la collecte, le tri des ordures et leur revalorisation est assuré à tour de rôle par tous les membres valides de la communauté, sans aucune exception.

    • Tout ce qui peut être réparé le sera.

    4. Système d’échange de biens et services

    • Chaque communauté est libre de mettre en place son propre système d’échange de biens et services. Celui-ci sera géré par une banque communautaire libre de se fédérer avec d’autres banques communautaires.

    • Le prêt à intérêt est interdit. Si une personne veut s’acheter un bien d’une valeur donnée dans le système d’échange local et qu’elle ne possède pas les fonds nécessaires à la transaction, elle peut s’adresser à la banque communautaire qui achètera le bien en question avant de lui revendre avec un bénéfice.

    5. Finances

    • Il appartient à chaque communauté de lever un impôt qui soit juste et modéré. Les finances seront transparentes et les livres de compte accessibles à tout moment et à tout membre de la communauté.

    6. Société

    • À côté des genres féminin et masculin, il est créé un troisième genre pour les personnes présentant une variante physique et/ou psychique par rapport aux deux premiers genres cités.

    • Tous les êtres humains, quel que soit leur genre et leur origine, naissent et demeurent libres et égaux en droits.

    7. Religion

    • Toute personne est libre de pratiquer sa foi sans être inquiétée, tant que celle-ci ne s’avère pas aliénante et qu’elle n’empiète pas sur la liberté d’autrui.

    • Toute personne est libre de changer de religion ou de se déclarer non croyante.

    • En cas de présence de plusieurs traditions religieuses au sein d’une communauté, il sera créé un conseil oecuménique dont les membres seront tirés au sort. Ce conseil, ouvert également à ceux qui n’ont pas la foi, sera en charge du dialogue interreligieux et de l’organisation des rencontres et cérémonies oecuméniques.

    Cette ébauche d’un nouveau système peut être complété par tout un chacun, soit en laissant un commentaire à la suite de l’article, soit en utilisant le formulaire de contact.

  • J'ai libér/é/ mon smartphone

    Non, je vous rassure tout de suite concernant le titre. Je n'ai pas cédé à la mode de l'écriture inclusive. Le "é" entouré de slashes signifie que j'ai réussi à installer le système d'exploitation français /e/ sur mon portable. Du reste, nous reviendrons un peu plus tard sur ce drôle de nom qui me chagrine un peu.

     

    En attendant, laissez-moi vous conter ma dernière aventure. J'ai découvert /e/ dans un article de Toolinux. Il s'agit d'un système d'exploitation qui est une version d'Androïd totalement dégouguelisée. Je vous invite à vous rendre sur le site de la e.fondation. La devise de celle-ci est Vos données sont vos données. Personnellement, j'aurais traduit par Vos données vous appartiennent.

    Le créateur de /e/  Le créateur d'/e/ Le cr/é/ateur s'appelle Gaël Duval. Il est bien connu dans le monde du libre pour en être l'un de ses pionniers et pour avoir notamment lancé en 1998 la distribution Mandrake Linux. Cocorico!

    Vous trouverez sur cette page la liste de tous les smartphones qui peuvent basculer sur /e/. Le mien est un Samsoul Galaxy S6. Il est dans la liste. Je me suis donc fait un plaisir de tenter l'expérience. Ça faisait longtemps que j'avais envie de libérer mon smartphone mais je ne savais pas comment m'y prendre. J'ai essayé des trucs plus ou moins foireux qui n'ont jamais abouti. C'est vous dire ma joie en réalisant qu'une alternative sérieuse existait... Je me suis couché tard hier soir, ou plutôt tôt ce matin, car le tutoriel d'installation n'est pas fait pour les débutants, ni même pour les autres d'ailleurs. C'est assez obscur et il m'a fallu une bonne dose de chance avant de voir se dessiner la lettre stylisée /e/ sur la page d'accueil de mon Samsoul. Les ingénieurs et les techniciens ne sont pas de grands pédagogues. J'ai remarqué qu'ils avaient du mal à faire le tri entre les informations importantes qui doivent être communiquées au néophyte et les détails inutiles qui ne font qu'embrouiller ce dernier.

    Heureusement, la fondation /e/ propose deux alternatives à celles et ceux qui ne veulent pas se lancer dans une installation de tous les dangers:

    • Soit vous achetez auprès de la fondation un smartphone déjà équipé d'/e/ équipé de /e/ équip/é/.
    • Soit vous leur envoyez votre smartphone par la poste et l'/é/quipe se charge de vous l'installer.

    C'est sur cette page que ça se passe. Je vous conseille vivement de ne pas vous lancer vous-même dans une installation qui peut se transformer en naufrage. Personnellement, je me suis fait des frayeurs! En attendant que les tutoriels soient plus accessibles, contentez vous d'envoyer votre smartphone à la fondation. Et si vraiment vous tenez à installer vous-même /e/, faites-le à jeûn.

    Le résultat de l'opération, le voici :

     

    E smartphone

     

    Je me retrouve avec un smartphone parfaitement opérationnel, dont les données personnelles sont protégées, un smartphone très agréable à utiliser parce que plus léger. Que du bonheur!

    Vous savez quoi? Lorsque le logo /e/ s'est matérialisé sur mon smartphone, j'ai repensé au moment précis où, en 2010, j'ai vu apparaître pour la première fois, le logo Ubuntu sur mon ordinateur portable. Un moment presque magique, une émotion difficile à contrôler... J'ai éclaté en sanglots.

    Maintenant, passons à ce qui me chagrine, en l'occurrence le nom du système d'exploitation... /e/. C'est juste pas possible! C'est quoi cette langue? Qu'on m'explique comment se prononce un slash!

    Plus grave encore, j'ai tapé /e/ dans le champ de saisie de Qwant, mon moteur de recherche favori. Je n'ai obtenu aucune occurrence, je dis bien aucune. /e/ est complètement invisible! Et compte tenu de la réussite évidente de ce produit, moi je trouve que c'est dommage. Alors, comme je n'aime pas les gens qui ne savent que critiquer et qui ne proposent jamais de solutions, je me lance dans une suggestion :

    Alt/e/r

    Comme cela, on retrouve le /e/ et Alt/e/r fait penser à alternatif. On est en plein dans le sujet!

    Bon... Je vais dormir.

  • 12,90 € suffisent pour ressusciter un ordinateur en phase terminale d'obsolescence

    Bonjour,

    J'ai envie de vous conter une aventure qui m’est arrivée il y a tout juste deux ans et qui m’a fait vraiment prendre conscience que le gaspillage est une plaie de notre société de consommation.

    Il se trouve que mon amie possède un Nappel Machine-Toshe de 2010 qui était équipé jusqu’à Février 2018 de la version 10.6 Snow Leopard. Or, cette version est obsolète. Nous nous en sommes rendus compte plusieurs mois auparavant, lorsque nous avons voulu mettre à jour le navigateur Safari. C’était tout bonnement impossible. J’ai donc essayé avec Chromium, Firefox, Opéra, Vivaldi, Midori, et d’autres navigateurs un peu plus exotiques. Rien à faire! J’avais beau m’évertuer à trouver une solution, j’en arrivais toujours au même résultat:

     

    “Vous ne pouvez pas mettre à jour votre navigateur avec cette version périmée. Veuillez chauffer votre carte de crédit et vous adresser à l’Apple Store le plus proche de votre domicile.”

     

     

    ordinateur_de_mon_amie

     

     

     

    L’obsolescence s’étendait comme une gangrène gazeuse… Mon amie qui n’avait plus accès à sa messagerie gmail et qui ne pouvait plus faire de videochat commençait déjà à m’énerver à me dire que ce serait une bonne idée d’acheter un nouveau nordinateur, ce a quoi je lui rétorquai qu’il était hors de question que je capitulasse devant un Nappel, dussé-je y laisser ma peau! J’allais remettre ce nordinateur debout sur ses bits!

    Sauf que l’opération s’est avérée plus compliquée que prévu. Il n’y a pas de BIOS sur un Nappel. Il y a, parait-il, un EFI que je n’ai jamais réussi à trouver et qui, selon la légende, est réservé à la crème de la crème des ingénieurs en informatique. "Touche pas à ça, p’tit con!" Il m’était impossible de booter sur une clé USB. J’ai bien essayé d’installer ReFind qui devait pallier à ce problème mais le résultat s’est avéré négatif.

    J’arrivais simplement à booter sur le DVD d’installation de Snow Leopard 10.6 en maintenant pressée la touche “C” au démarrage. Mais bien évidemment, je ne voulais pas réinstaller un système d’exploitation obsolète. Il n’empêche que ce boot m’a donné une idée qui m’a permis de venir à bout du problème. Puisqu’il n’était pas possible de booter sur une clé USB, pourquoi ne pas tout simplement booter sur un DVD d’installation linux? 

     

                   Ordinateur de mon amie        Ordinateur de mon amie   

     

     

    Aussitôt dit, aussitôt fait! J’ai acheté une revue à 12,90 € intitulée Linux Welt (Le monde de Linux) et contenant un DVD Multiboot de huit système d’exploitations Linux. Juste avant d’introduire le DVD dans le lecteur, je me suis fait une dernière frayeur en constatant que les distributions proposées étaient seulement en 64-bits. Mais à mon grand soulagement, j’ai vu apparaître la page d’accueil du DVD Multiboot et à cet instant, j’ai compris que c’était gagné. Après un backup, l’installation a été un jeu d’enfant. Je n’ai même pas eu de problème pour configurer le clavier puisqu’il y a une option “agencement de clavier Macintosh”! J’ai jeté mon dévolu sur Linux Mint car je trouve qu’il s’agit d’une distribution raffinée, un peu plus “girly” que Debian par exemple. 

     

    Ordi 4 amie

     

    En conclusion, mon amie utilise depuis deux ans un petit ordinateur trop chou qui marche du feu de Dieu et qui a coûté la bagatelle de 12,90 €! Quant à moi, je dis à tous ceux qui possèdent un Nappel frappé d’obsolitude, ne le jetez surtout pas! C’est un jeu d’enfant de le ressusciter! La seule fonction que je n'ai jamais réussi à récupérer, est le redémarrage, mais ce n'est pas très gênant.