Miamondo

Billets de miamondo

  • Ébauche du nouveau monde (vision personnelle et iconoclaste)

    Bonjour,

    Étant donné que ce blog s'appelle Miamondo (ce qui signifie Mon monde en espéranto), je me suis dit que je devais partager avec vous, chères lectrices, ma vision du nouveau monde tel que je l'imagine dans l'idéal. Je préfère vous prévenir, c'est très iconoclaste! Comme il faut bien faire un choix et que je n'aime pas l'écriture inclusive, j'ai décidé d'écrire ce texte en utilisant comme genre neutre, non pas le genre masculin comme il est d'usage, mais le genre féminin! Ne soyez donc pas surprises par ce choix qui peut paraître déroutant au premier abord.

    Bonne lecture et n'hésitez pas à partager et/ou à proposer des améliorations.

    1. Organisation politique

    1.1. Communes

    En remplacement du système politique et économique qui n’est plus reconnu comme autorité légitime dans les frontières actuelles de la République Française, des "communes" comprises entre cinq cents et mille citoyennes sont établies. Ces communes sont libres de se fédérer entre elles.

    1.2. Chapitre communal et déléguées

    Chaque commune est administrée par un chapitre formé de déléguées dont le nombre est compris entre six et douze. Les déléguées sont désignées tous les cinq ans par tirage au sort. Le chapitre doit obligatoirement compter une déléguée mineure dont l'âge est compris entre huit et dix-huit ans, et une déléguée seniore âgée d'au moins soixante ans. Sauf cas de force majeure (maladie ou handicap entraînant une incapacité permanente), il n’est pas possible de décliner le mandat. Les déléguées ne peuvent effectuer qu’un seul mandat dans toute leur vie. Cette règle est établie dans le but d’éviter toute addiction au pouvoir et à l’argent, source de corruption.

    1.3. Attributions de la médiatrice des débats

    En son sein, le chapitre désigne par tirage au sort, une médiatrice des débats dont la durée du mandat est d'un an. Son rôle se limite à l'organisation et à la bonne tenue des débats du chapitre. Elle guide et coordonne ces derniers mais elle n'est pas autorisée à arbitrer un désaccord. Elle est également la garante des règles de respect et de politesse concernant la prise de parole. À l'issue de cette mission, la médiatrice redevient déléguée et ne peut pas être désignée pour un second mandat. 

    1.4. Propositions et lois

    Toute proposition du chapitre doit être approuvée à l’unanimité pour valoir force de loi. Le référendum est interdit. L'autorité politique de la République Française n'est plus reconnue. La France devient une confédération culturelle regroupant des communes ayant la langue et la culture française en partage. Chaque commune est libre d'adhérer à la confédération culturelle française.

    Pour des raisons uniquement géographiques (par exemple, pouvoir situer plus facilement une commune sur une carte), les noms des régions et des départements peuvent être conservés mais ces derniers perdent toute prérogative politique. Les seuls échelons administratifs sont la commune et la fédération de communes.

    1.5. Langues

    Les communes sont libres de se doter d'une langue officielle. L'espéranto, enseigné dès l'école maternelle, devra être privilégié dans les échanges économiques et culturelles entre communes ne partageant pas la même langue. En dehors de ce contexte, il ne sera pas utilisé et ne devra jamais remplacer la langue vernaculaire ou véhiculaire.

    2. Société

    2.1. Disparition des genres

    Les genres féminin, masculin et trans ne sont plus mentionnés sur les actes d'état civil. Ils subsistent dans la langue française mais toute personne est libre de faire usage du pronom de son choix. L'absence de genres reconnus par la loi entraîne de facto la disparition de la notion d'orientation sexuelle.

    2.2. Égalité

    Tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. Toutes les actions communales devront être guidées par le principe trinitaire et universel de Liberté, Égalité, Fraternité, hérité de l'ancienne République Française.

    2.3. Peine de mort

    Toute vie est sacrée. La peine de mort est interdite.

    2.4 préservation de la vie

    L'avortement n'est autorisé qu'en cas de mise en danger physique ou psychique de la mère. La décision d'y recourir devra être prise par un collège médical, au cas par cas et dans le respect de la vie humaine. Cette acte grave ne peut être considéré comme un moyen ultime de contraception.

    L'eugénisme, qui trouve son origine dans l'idéologie national-socialiste, est interdit.

    2.5. Adoption, gestation pour autrui et procréation médicalement assistée

    Contrairement à ce qui était en vigueur dans l'ancien monde, l'être humain ne peut pas être assimilé à une marchandise. Par conséquent, la gestation pour autrui est interdite. La procréation médicalement assistée n'est autorisée que dans le cas où un problème de fertilité empêche un couple de procréer. L'adoption par une célibataire ou par un couple quel qu'il soit, est autorisée sans restriction.

    3. Ordre public

    3.1. Garde communale

    Le respect des lois que les citoyennes de la commune se sont données, est l’essence même de la liberté. À ce titre, au sein de chaque commune, il est créé une garde. Il s’agit d’un corps de police non armé, chargé de convertir les conflits en instaurant les conditions d’un dialogue pacifique. La garde est également chargée de faire appliquer les lois relatives au respect des biens et des personnes. Les gardiennes sont désignées par tirage au sort, pour une durée d’un an et sauf cas de force majeure, elles ne peuvent refuser le service.

    3.2. Application des peines

    Toute peine s’effectue en travaux d’intérêts généraux. L’incarcération est exceptionnelle et n'est réservée qu'aux personnes représentant un danger pour elles-même ou pour autrui. Elle va forcément de pair avec un suivi psychiatrique. L'incarcération est levée dès que le processus de conversion pacifique a suffisamment transformé la personne pour que celle-ci soit libérée et puisse effectuer son temps de réparation.

    4. Alimentation

    4.1. Création de deux départements (maraîchage biologique, chasse et élevage)

    Toute citoyenne a droit à une alimentation saine et équilibrée. Le chapitre veille à ce que l'autonomie alimentaire soit assurée, dans le respect des normes de qualité et de sécurité. À ce titre, il est créé dans chaque commune un département de maraîchage biologique ainsi qu'un département de chasse et d'élevage respectueux du bien être des animaux. Les abattoirs industriels sont interdits. Toute mise à mort d'un animal doit épargner à ce dernier, douleurs et souffrances inutiles. En outre, elle devra respecter un rite oecuménique dont la forme est à définir par la ministre du culte et de la philosophie.

    4.2. Contribution citoyenne

    À côté du personnel permanent affecté à ces deux départements, toute citoyenne se doit de prêter main forte si le besoin s'en fait sentir.

    4.3. Consommation de viande

    Qu’elle soit issue de l’élevage ou de la chasse, la consommation de viande ne doit pas dépasser trois cents grammes par personne et par semaine.

    5. Gestion des déchets

    Tout gaspillage doit être prohibé. À ce titre, et dans l'objectif de préserver l’environnement, la collecte, le tri des ordures et leur revalorisation est assuré à tour de rôle par toutes les citoyennes valides de la commune, sans aucune exception.

    Tout ce qui peut être réparé le sera.

    6. Système d’échange de biens et services

    6.1. Création d'une banque communale

    Chaque commune est libre de mettre en place son propre système d’échange de biens et services. Celui-ci sera géré par une banque communale libre de se fédérer avec d’autres banques. 

    Les finances sont transparentes et les livres de compte accessibles à tout moment et à toute citoyenne qui en fait la demande.

    6.2. Interdiction du prêt à intérêt

    Le prêt à intérêt est interdit. Si une personne veut s’acheter un bien d’une valeur donnée dans le système d’échange communal, et qu’elle ne possède pas les fonds nécessaires à la transaction, elle peut s’adresser à la banque communale qui achètera le bien en question avant de lui revendre avec un bénéfice.

    6.3. Revenu universel

    Le revenu universel est versé à toute citoyenne majeure (18 ans). Il est lié à la qualification professionnelle de cette dernière mais le plus haut revenu universel ne doit pas être supérieur à trois fois le revenu de base.

    6.4. Entreprises artisanales

    L'industrie, qui a conduit l'ancien monde à sa perte et qui a généré une misère humaine effroyable, est interdite. Seul l'artisanat est autorisé. Toute citoyenne est libre de lancer une nouvelle activité artisanale à partir du moment où elle reçoit l'approbation du chapitre. Cela dit, l'entreprise appartiendra à la commune. Les entreprises privées sont interdites. 

    7. Religion

    Toute personne est libre de pratiquer sa foi sans être inquiétée, tant que celle-ci ne s’avère pas aliénante et qu’elle n’empiète pas sur la liberté d’autrui. Toute personne est libre de changer de religion ou de se déclarer non croyante.

    La gardienne des pratiques religieuses et philosophiques est la ministre des cultes et de la philosophie.

    En cas de présence de plusieurs traditions religieuses au sein d’une commune, il sera créé un conseil oecuménique dont les déléguées seront tirées au sort. Ce conseil, ouvert également à celles qui n’ont pas la foi, sera en charge du dialogue interreligieux et de l’organisation des rencontres et cérémonies oecuméniques. 

    8. Sport

    Le sport ne peut être perçu que comme une activité de bien-être. À ce titre, sa pratique sera encouragée dès l'enfance et tout au long de la vie.

    Le sport professionnel est strictement interdit. Les compétitions sportives qui encouragent le chauvinisme, sont interdites. Il ne peut y avoir d'équipe de football communale par exemple.

    Les sports collectifs sont autorisés mais toujours dans une optique de bien-être et de fraternité.

    9. Promotion de la beauté et de la philosophie

    Considérant que les citoyennes de l'ancien monde ont souffert de vivre dans des environnements laids et dégradés, chaque commune devra faire en sorte que toute construction ou toute activité soit guidée par un impératif de beauté.

    Les activités artistiques tiendront une place importante à l'école.

    La philosophie sera également enseignée tout au long du temps de scolarité obligatoire.  

     

    Ébauche publiée sous licence libre CC-BY-SA (attribution, partage dans les mêmes conditions).

    Toute personne est libre de modifier ce texte et de le republier en respectant la licence.

     

  • La patience à feuilles obtuses (Rumex obtusifolius)

    La patience à feuilles obtuses est la seconde page de mon herbier.

    • Page Wikipédia
    • Caractéristiques:
      • Plante comestible du genre Rumex
      • Autre nom: oseille

     

    Rumex obtusifolius sturm48

     

  • Personnaliser une image iso d'Archlinux avec l'outil Archiso

    Bonjour,

    Aujourd'hui, si vous le voulez bien, je vais vous parler d'Archiso. Il s'agit d'un outil très intéressant puisqu'il permet d'obtenir rapidement une image iso de la distribution Archlinux. C'est d'ailleurs avec Archiso que les images officielles de cette distribution sont créées. Il permet également de générer une image iso personnalisée.

    Tout d'abord, je mets à jour ma distribution et j'installe archiso.

     

     miamondo@mws~ $ sudo pacman -Syu

     miamondo@mws~ $ sudo pacman -S archiso

     

    Archiso propose deux configurations qui sont baseline et releng. Avec baseline, j'obtiens l'image iso la plus basique qui soit. Aucun paquet n'est préinstallé et la configuration est minimale. 

    Avec releng, c'est autre chose. Cette configuration permet de générer une image iso oficielle ou bien de personnaliser sa propre image.

    Obtenir une image iso officielle

    Tout d'abord, très important, je passe en root.

     

     miamondo@mws~ $ su

     Mot de passe:_

     

    Ensuite, c'est très simple. Il suffit de suivre les instructions de la documentation officielle, c'est-à-dire de se déplacer dans le répertoire contenant le fichier build.sh et d'exécuter ce dernier. 

     

     [root@mws miamondo]# cd /usr/share/archiso/configs/releng

     [root@mws miamondo]./build.sh

     

    Les lignes de commande commencent à défiler dans le terminal. Je n'ai rien d'autre à faire que de patienter en buvant un thé. Lorsque le fichier build.sh a terminé son travail, je constate qu'un nouveau dossier a été créé dans mon répertoire personnel. Il s'appelle ~/out et il contient l'image iso d'Archlinux à la date du jour!

          Iconarch

    J'essaie de lancer l'installation dans une machine virtuelle. Ça fonctionne!

       Vmarch2

     

    Créer une image iso personnalisée

    Voyons maintenant comment obtenir une image iso personnalisée. Je commence d'abord par créer un nouveau dossier dans mon répertoire personnel. Il accueillera les fichiers de configuration du profil releng. Je le baptise tout simplement ~/mon_iso.

     

     miamondo@mws~ $ mkdir ~/mon_iso


    Puis, je repasse en root (très important).

     

     miamondo@mws~ $ su

     Mot de passe:_

     

    À présent, je vais copier la configuration releng dans le dossier nouvellement créé.

     

     [root@mws miamondo]# cp -r /usr/share/archiso/configs/releng/ mon_iso

     

    À l'intérieur de ~/mon_iso, on trouve différents fichiers et répertoires. Deux d'entre eux m'intéressent:

    • packages.x86_64: Ce fichier liste les paquets installés dans l'image système live.
    • airootfs: Ce répertoire est une surcouche qui va me permettre de personnaliser mon image iso.

    Toute modification autre que l'installation de paquets peut être prise en compte en éditant le fichier ~/mon_iso/airootfs/root/customize_airootfs.sh. Par exemple, je vais modifier la locale en remplaçant (à la ligne 5) en_US par fr_FR. Normalement, lorsque le système sera installé, il sera déjà configuré en français. Je peux également en profiter pour paramétrer le clavier en français en rajoutant cette ligne, toujours dans le fichier customize_airootfs.sh:

     

     echo "KEYMAP=fr-latin9" > ~/mon_iso/releng/airootfs/etc/vconsole.conf

     

    À la ligne 8, je paramètre d'ores et déjà le fuseau horaire en remplaçant UTC par Europe/Berlin

    Attention! dans le script customize_airootfs.sh, le slash (/) correspond à la racine du système live.

    Si je veux faire en sorte que des paquets soient pris en compte à l'installation du système, je vais les rajouter dans le fichier packages.x86_64.

    Enfin, si je souhaite par exemple copier un fichier caché bien précis dans le répertoire personnel de l'utilisateur ou des utilisateurs, je vais créer un répertoire intitulé skel et y copier le fichier.

     

     [root@mws miamondo]# cp ~/.bashrc ~/mon_iso/releng/airootfs/etc/skel

     

    Ainsi, dès que le répertoire personnel de l'utilisateur miamondo sera créé, le fichier caché .bashrc y sera transféré.

    N'essayez pas de créer un répertoire home à la place de skel. Ça ne fonctionne pas.


    L'article de wikipédia consacré à /etc/skel donne une définition tout à fait claire du rôle de ce répertoire:

    "Sous Linux, le répertoire /etc/skel contient les fichiers qui permettent de construire automatiquement le répertoire /home de l'utilisateur au moment de sa création avec le programme useradd. Le répertoire /home contient les données personnelles de chaque utilisateur comme la configuration de l'environnement de travail et des applications courantes. Dans un système d'exploitation Linux, c'est aussi le répertoire de référence du système au moment de la connexion de l'utilisateur, ce qui est pratique parce qu'il contient de nombreux fichiers de configuration importants ainsi que les données de l'utilisateur.

    Le programme useradd est situé dans le répertoire /usr/sbin/, et n'est accessible qu'en mode root. Il faut alors posséder les droits d'administrateur ou de super-utilisateur.

    /etc/skel permet donc à l'administrateur de personnaliser un squelette pour le répertoire /home qui fixe les paramètres initiaux à chaque nouveau compte utilisateur créé."


    Après avoir apporté toutes les modifications souhaitées à la configuration, je me déplace dans le répertoire releng et j'exécute le fichier ./build.sh.

     

     [root@mws miamondo]# cd /home/miamondo/mon_iso/releng

     [root@mws releng]# ./build.sh -v

     

    Si tout se passe comme prévu, un répertoire out va être créé avec, à l'intérieur, mon image iso personnalisée d'Archlinux. Il ne me reste plus qu'à tester celle-ci dans une machine virtuelle ou bien à la graver sur une clé USB.

     

     [root@mws miamondo]# ls /home/miamondo/mon_iso/releng

     airootfs efiboot  mkinitcpio.conf packages.x86_64 syslinux

     build.sh isolinux out             pacman.conf     work 

     [root@mws releng]ls /home/miamondo/mon_iso/releng/out

     archlinux-2020.04.14-x86_64.iso

     

    Sources de l'article : https://wiki.archlinux.org/index.php/Archiso

  • Le charme commun (Carpinus betulus)

    Le charme commun est la toute première page de mon herbier.

    • Page wikipédia

    • Caractéristiques principales

      • croissance lente,
      • arbre de taille moyenne qui donne un feuillage vert clair très intense,
      • présence de cannelures hélicoïdales très caractéristiques sur le tronc et les grosses branches
      • arbre d'ornement qui supporte bien la taille,
      • excellent bois de chauffage,
      • bois dur et dense,
      • peu utilisé en menuiserie car de petite taille et sensible à l'humidité. Il est idéal pour tout ce qui nécessite un bois dur (manches d'outils, maillets, étals de boucher)
    • Photos

      Hainbuche        20170408carpinus betulus

  • Le jour où notre planète s'est révoltée

    Il n'y a rien de surnaturel dans cette pandémie de Covid-19. Au contraire, tout a été froidement calculé et préparé. Il ne s'agit pas d'une guerre qui a été déclarée contre l'espèce humaine, mais d'une contre-offensive qui s'inscrit dans un acte de légitime défense. Je ne crois ni en la théorie du virus échappé d'un laboratoire chinois ou américain, ni en la théorie du virus introduit par Dieu. Cela dit, j'ai le sentiment que pour une raison qui échappe à notre entendement, nous vivons déjà confiné(e)s dans une sorte de forteresse de l'espace-temps. À l'intérieur de celle-ci, conformément à la volonté de Dieu, nous sommes libres et par conséquent responsables de tous nos actes. Ce qui nous échappe, c'est la raison de notre confinement. Mais lorsque ce mystère sera levé, nous accéderons à l'éternité, c'est-à-dire à la vie hors de l'espace-temps.

    En attendant ce jour, notre magnifique cellule s'appelle la Terre, troisième planète du système solaire. C'est elle qui nous porte et qui assure notre subsistance. Nous ne manquons de rien. C'est un lieu merveilleux dont la beauté nous permet de supporter notre réclusion. Et pourtant, cela ne nous suffit pas. Nous n'avons pas pris conscience du fait que nos conditions d'incarcération sont exceptionnelles. Nous aurions pu être jeté(e)s dans un cachot humide, sans lumière et sans chaleur. Au lieu de cela, nous vivons à la surface d'un astre où la faune et la flore sont d'une richesse infinie.

    L'avènement de la civilisation industrielle  a précédé de peu notre entrée dans l'âge du polymère. Cet événement a marqué le début d'une guerre contre notre planète et l'écosystème qu'elle porte, une "drôle de guerre" que nous n'avons jamais déclarée et dont les générations qui nous ont précédés, n'avaient pas pris la mesure. Aujourd'hui, cette ignorance n'est plus de mise. Depuis au moins deux décennies, nous savons que nous infligeons des dégâts considérables à notre écosystème. Nous discernons que le capitalisme financier va détruire notre monde et tout ce qu'il porte. Continuer à exploiter les ressources comme si de rien n'était, s'apparente à un crime contre l'humanité car nous condamnons nos descendants.

    Le Covid-19 arrive à point nommé pour paralyser notre système. Contrairement à la supergrippe du Fléau, le roman de Stephen King, le coronavirus ne tue pas 99,4 % de l'espèce humaine, mais son imprévisibilité (symptômes bénins ou insuffisance respiratoire nécessitant une ventilation artificielle) provoque un sentiment de grand désarroi. Quel sera mon sort si je suis contaminé? Est-ce que je n'aurai aucun symptôme, ou bien vais-je mourir seul dans une chambre d'hôpital, branché à un respirateur?

    Qui a conçu ce virus? Si ce n'est ni Dieu ni l'être humain, est-ce que ce pourrait être notre planète? Peut-on concevoir que cette dernière soit un organisme vivant doué d'intelligence? C'est une question qui me taraude depuis plusieurs années. Suis-je le seul à me la poser? Je me demande si dans les tréfonds mystérieux de la Terre, bien en deçà du manteau extérieur, le noyau ne renfermerait pas un immense cerveau capable de mettre en mouvement cette architecture sphérique d'une extrême complexité et de réguler d'éventuels dysfonctionnements. Or, comme je l'ai dit dans un paragraphe précédent, il se trouve que le capitalisme financier a provoqué un déséquilibre majeur susceptible à très court terme, de transformer la Terre en astre stérile. On peut dès lors très bien s'imaginer que le système immunitaire de notre planète ait déclenché un mécanisme d'autodéfense afin d'éliminer les métastases humaines qui la ronge. Pour nous, le Covid-19 est un virus. Mais pour notre planète, il s'agit sans doute d'un traitement. Du reste, le terme Covid-19 ressemble plus à un nom de médicament qu'à celui d'un virus.

    Compte tenu du taux de létalité du virus, il ne me semble pas que notre planète se soit fixée comme objectif de nous éradiquer. Il s'agit plutôt de nous forcer à nous arrêter, pour que nous prenions conscience de notre folie suicidaire. Et cette stratégie fonctionne. La pollution s'estompe avec une telle rapidité que pour la première fois depuis 30 ans, l'Himalaya est visible à deux cents kilomètres. Comment croire qu'il s'agit d'un simple hasard lorsque 2019 a été l'année où nous avons véritablement pris conscience du degré de destructions infligées à notre environnement, sans que nos gouvernements osent mettre un terme à cet écocide? Quel chef d'état aurait eu l'audace de dire un beau matin: "Stop! À partir d'aujourd'hui vous avez quartier libre. J'ai décidé d'arrêter les usines jusqu'à nouvel ordre. Seuls les biens nécessaires à notre subsistance continueront d'être produits. J'inaugure une nouvelle ère, celle de la décroissance." Celui ou celle qui aurait osé prendre cette décision aurait été immédiatement destitué(e) et interné(e) en hôpital psychiatrique.

    Dans les livres d'histoire, on se souviendra que c'est un organisme invisible à l'oeil nu qui a mis l'humanité au tapis. On se souviendra qu'en Mars 2020, la Terre s'est révoltée et nous a envoyé non pas son fils mais un virus.

    Texte achevé le 12 avril 2020, jour de Pâques qui célèbre chez les chrétiens, la résurrection du Christ.