Miamondo

Archlinux

  • La planète Archlinux

    Bonjour,

    Dans ce court billet, je mets à votre disposition deux liens d'un même document, en version PDF et en version ODT. Ils pointent vers un manuel d'une cinquantaine de pages qui détaille l'installation d'Archlinux. J'en suis l'auteur. Il s'agit d'une mise à jour du manuel initial paru sur ce même blog il y a un peu plus d'un an. J'ai simplifié le descriptif du processus d'installation, vérifié tous les liens, et refait la mise en page.

     

    Archlinux est une distribution à publication continue, qui tourne sur mon ordinateur depuis plus d'un an et qui me donne entière satisfaction. Contrairement à Ubuntu, distribution grand public, Archlinux n'est pas conseillée pour les débutant(e)s. Son installation, plus exigeante, s'adresse à celles et ceux qui possèdent dèjà des connaissances de base en système Linux et qui savent ouvrir un terminal pour exécuter des lignes de commande.

    Cela dit, bien qu'elle soit ardue, l'installation de cette distribution est très intéressante car elle permet de comprendre l'architecture et le fonctionnement d'un système d'exploitation Linux. Par conséquent, son intérêt pédagogique est évident.

    On peut diviser le manuel en deux parties. Les quatre premiers chapitres expliquent de manière détaillée, l'installation du système de base, tandis que le cinquième et dernier chapitre vous propose de post-installer une configuration d'Openbox personnalisée par mes soins. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires. Toute remarque, si tant est qu'elle soit constructive, est la bienvenue.

    Le fond d'écran qui illustre cette article est celui que j'ai également choisi pour ma distribution. Il s'agit d'un tableau du peintre russe Ivan Chichkine intitulé Pluie dans le bois de chênes (1891). J'aime beaucoup le réalisme de ce peintre.

     

  • Personnaliser une image iso d'Archlinux avec l'outil Archiso

    Bonjour,

    Aujourd'hui, si vous le voulez bien, je vais vous parler d'Archiso. Il s'agit d'un outil très intéressant puisqu'il permet d'obtenir rapidement une image iso de la distribution Archlinux. C'est d'ailleurs avec Archiso que les images officielles de cette distribution sont créées. Il permet également de générer une image iso personnalisée.

    Tout d'abord, je mets à jour ma distribution et j'installe archiso.

     

     miamondo@mws~ $ sudo pacman -Syu

     miamondo@mws~ $ sudo pacman -S archiso

     

    Archiso propose deux configurations qui sont baseline et releng. Avec baseline, j'obtiens l'image iso la plus basique qui soit. Aucun paquet n'est préinstallé et la configuration est minimale. 

    Avec releng, c'est autre chose. Cette configuration permet de générer une image iso oficielle ou bien de personnaliser sa propre image.

    Obtenir une image iso officielle

    Tout d'abord, très important, je passe en root.

     

     miamondo@mws~ $ su

     Mot de passe:_

     

    Ensuite, c'est très simple. Il suffit de suivre les instructions de la documentation officielle, c'est-à-dire de se déplacer dans le répertoire contenant le fichier build.sh et d'exécuter ce dernier. 

     

     [root@mws miamondo]# cd /usr/share/archiso/configs/releng

     [root@mws miamondo]./build.sh

     

    Les lignes de commande commencent à défiler dans le terminal. Je n'ai rien d'autre à faire que de patienter en buvant un thé. Lorsque le fichier build.sh a terminé son travail, je constate qu'un nouveau dossier a été créé dans mon répertoire personnel. Il s'appelle ~/out et il contient l'image iso d'Archlinux à la date du jour!

          Iconarch

    J'essaie de lancer l'installation dans une machine virtuelle. Ça fonctionne!

       Vmarch2

     

    Créer une image iso personnalisée

    Voyons maintenant comment obtenir une image iso personnalisée. Je commence d'abord par créer un nouveau dossier dans mon répertoire personnel. Il accueillera les fichiers de configuration du profil releng. Je le baptise tout simplement ~/mon_iso.

     

     miamondo@mws~ $ mkdir ~/mon_iso


    Puis, je repasse en root (très important).

     

     miamondo@mws~ $ su

     Mot de passe:_

     

    À présent, je vais copier la configuration releng dans le dossier nouvellement créé.

     

     [root@mws miamondo]# cp -r /usr/share/archiso/configs/releng/ mon_iso

     

    À l'intérieur de ~/mon_iso, on trouve différents fichiers et répertoires. Deux d'entre eux m'intéressent:

    • packages.x86_64: Ce fichier liste les paquets installés dans l'image système live.
    • airootfs: Ce répertoire est une surcouche qui va me permettre de personnaliser mon image iso.

    Toute modification autre que l'installation de paquets peut être prise en compte en éditant le fichier ~/mon_iso/airootfs/root/customize_airootfs.sh. Par exemple, je vais modifier la locale en remplaçant (à la ligne 5) en_US par fr_FR. Normalement, lorsque le système sera installé, il sera déjà configuré en français. Je peux également en profiter pour paramétrer le clavier en français en rajoutant cette ligne, toujours dans le fichier customize_airootfs.sh:

     

     echo "KEYMAP=fr-latin9" > ~/mon_iso/releng/airootfs/etc/vconsole.conf

     

    À la ligne 8, je paramètre d'ores et déjà le fuseau horaire en remplaçant UTC par Europe/Berlin

    Attention! dans le script customize_airootfs.sh, le slash (/) correspond à la racine du système live.

    Si je veux faire en sorte que des paquets soient pris en compte à l'installation du système, je vais les rajouter dans le fichier packages.x86_64.

    Enfin, si je souhaite par exemple copier un fichier caché bien précis dans le répertoire personnel de l'utilisateur ou des utilisateurs, je vais créer un répertoire intitulé skel et y copier le fichier.

     

     [root@mws miamondo]# cp ~/.bashrc ~/mon_iso/releng/airootfs/etc/skel

     

    Ainsi, dès que le répertoire personnel de l'utilisateur miamondo sera créé, le fichier caché .bashrc y sera transféré.

    N'essayez pas de créer un répertoire home à la place de skel. Ça ne fonctionne pas.


    L'article de wikipédia consacré à /etc/skel donne une définition tout à fait claire du rôle de ce répertoire:

    "Sous Linux, le répertoire /etc/skel contient les fichiers qui permettent de construire automatiquement le répertoire /home de l'utilisateur au moment de sa création avec le programme useradd. Le répertoire /home contient les données personnelles de chaque utilisateur comme la configuration de l'environnement de travail et des applications courantes. Dans un système d'exploitation Linux, c'est aussi le répertoire de référence du système au moment de la connexion de l'utilisateur, ce qui est pratique parce qu'il contient de nombreux fichiers de configuration importants ainsi que les données de l'utilisateur.

    Le programme useradd est situé dans le répertoire /usr/sbin/, et n'est accessible qu'en mode root. Il faut alors posséder les droits d'administrateur ou de super-utilisateur.

    /etc/skel permet donc à l'administrateur de personnaliser un squelette pour le répertoire /home qui fixe les paramètres initiaux à chaque nouveau compte utilisateur créé."


    Après avoir apporté toutes les modifications souhaitées à la configuration, je me déplace dans le répertoire releng et j'exécute le fichier ./build.sh.

     

     [root@mws miamondo]# cd /home/miamondo/mon_iso/releng

     [root@mws releng]# ./build.sh -v

     

    Si tout se passe comme prévu, un répertoire out va être créé avec, à l'intérieur, mon image iso personnalisée d'Archlinux. Il ne me reste plus qu'à tester celle-ci dans une machine virtuelle ou bien à la graver sur une clé USB.

     

     [root@mws miamondo]# ls /home/miamondo/mon_iso/releng

     airootfs efiboot  mkinitcpio.conf packages.x86_64 syslinux

     build.sh isolinux out             pacman.conf     work 

     [root@mws releng]ls /home/miamondo/mon_iso/releng/out

     archlinux-2020.04.14-x86_64.iso

     

    Sources de l'article : https://wiki.archlinux.org/index.php/Archiso

  • Agordi la Lingvon de sia arklinuksa distribuaĵo esperante

    Ekde preskaŭ unu jaro mi uzas la arklinuksan distribuaĵon kaj mi tre kontentas pri ĝi. Arklinukso estas tre stabila sed ĝia instalado ne estas tiel facila kiel tiu de Ubuntu ekzemple. Ĉi tiu (aŭ Linux Mint) estas ideala por la komencantoj, sed Arch Linux estas por la elprovitoj.

    1) Mia klavaro

    Mia klavaro estas agordita france (AZERTY). Mi uzas ĉiutage kvar lingvojn :

    • la francan, kiu estas mia gepatra lingvo,
    • la germanan, kiu estas la lingvo de la Lando kie mi loĝas ekde 2014,
    • la anglan, kiel parto de mia laboro,
    • aŭ esperanto por la tutnova versio de mia blogo.

    La franca klavaro estas miaopinie la plej kompleta. Estas multe pli facila tajpi tekston germane kun klavaro en la franca ol male.

    Kun mia klavaro mi povas ankaŭ tajpi la esperantajn ĉapelitajn leterojn sen problemo. La plej malfacila estas la ŭ. Mi devas tajpi tiel :

    Maj + AltGr + µ kaj poste u ŭ
    Maj + AltGr + µ kaj poste Maj + u → Ŭ

    Maj signifas Shift.

    2) Mia operaciumo

    Pasintsemajne mi decidis ŝanĝi la lingvon de mia operaciumo. Mia distribuaĵo estas Arklinukso. Tio estas facila. Uzante la komandojn sudo kaj nano, bonvolu malfermi en terminalo la dosieron /etc/locale.gen.

    sudo nano /etc/locale.gen
    

    Bonvolu rulumi malsupren ĝis vi trovu eo UTF-8. Vi malaperigu la kradon (dieson). Tiel la linio ne plus estas komento. Kiam vi restartigos vian komputilon, ĝi ŝanĝos la lingvon de la operaciumo.

    Por konservi viajn ŝanĝojn, premu Ctrl + x.

    Ĉu konservi modifitan Bufron?

    Bonvolu respondi Yes kaj vi premu la klavon Enter (aŭ Entrée).

    Nun oni devas aldoni la novan lingvon en la dosiero /etc/locale.conf. Bonvolu malfermi ĉi tiun en terminalo.

    sudo nano /etc/locale.conf

    Vi malaperigu la linion kaj vi tajpu :

    LANG="eo.UTF-8"

    Kaj vi devas konservi viajn ŝanĝojn. Vi premu Ctrl + x. Vi respondu Yes (aŭ Oui aŭ Ja) kaj vi premu la klavon Enter.

    Vi ne forgesu restartigi la la komputilon. La lingvo estas ŝanĝita!