configuration

  • Bienvenue dans mon antre

    N'oubliez pas le geste Barrier pour vos ordinateurs

    Par Le 11/07/2020

    Bonjour,

    Cette semaine, j'ai découvert une application fort intéressante puisqu'elle permet de partager un clavier et une souris entre plusieurs ordinateurs. Curieusement, cette application s'appelle barrier alors qu'elle abolit le "confinement digital" qui séparent deux écrans. Entendons nous bien! Il ne s'agit pas simplement d'un ordinateur équipé de deux écrans configurés côte à côte par xrandr par exemple. Il s'agit de deux ordinateurs différents partageant une seule souris et un seul clavier.

    Barrier est un fork libre de l'application commerciale Synergy. L'installation est d'une simplicité enfantine. Pour ma part, je l'ai effectuée sur un ordinateur de bureau et un ordinateur portable tous deux équipés d'Archlinux. L'ordinateur de bureau endosse le rôle de serveur et l'ordinateur portable celui de client. Il est impératif d'installer Barrier sur l'ordinateur serveur et sur l'ordinateur client (ou bien sur les ordinateurs clients, car il peut y en avoir plusieurs). Si vous tournez sous Archlinux, entrez ces deux commandes:

    • sudo pacman -Syu
    • sudo pacman -S barrier

    La première met à jour les paquets et la seconde installe barrier. Voici un lien vers un tableau récapitulatif qui vous permettra de déterminer la version installable sur votre distribution.

    Bon, entrons dans le vif du sujet. Une fois que vous avez lancé l'application sur l'ordinateur serveur, une fenêtre se matérialise. Cochez server. Puis, cliquez sur l'onglet configurer le serveur. Une fenêtre s'ouvre avec en son centre l'écran du serveur, en l'occurrence Volgor chez moi. À côté de celui-ci, j'ai glissé-déposé l'ordinateur dit client. Vous pouvez bien sûr lui donner un autre nom comme par exemple Gugutte. J'ai choisi client dans un souci de clarté pédagogique. Vous validez et vous quittez pour revenir sur la fenêtre précédente. Là, vous vérifiez que l'adresse IP est correcte et vous cliquez sur start puis sur appliquer (anwenden). 

     

    Server window

     

    Disposition

     

    Même opération sur l'ordinateur client, sauf que cette fois-ci, vous n'allez pas cocher server mais client. Prenez soin également de renseigner l'adresse IP du serveur. Ne sélectionnez pas Auto config. Faites-le manuellement. Puis cliquez sur start et appliquer (anwenden).

     

    client

     

    Normalement, si tout se passe bien, vous allez pouvoir promener votre pointeur de souris d'un écran à l'autre, et votre clavier d'ordinateur de bureau sera fonctionnel sur l'ordinateur portable! Izen'tit marvellousse?

    Descendons si vous le voulez bien dans mon antre... Oui, l'escalier est un peu raide mais n'ayez pas peur... Ces bruits derrière la cloison?... Ce sont des rats, ils pullulent! Voilà, nous y sommes enfin.

     

    Antre de Volgor

     

    L'écran bâbord et celui du milieu sont les deux têtes d'un même ordinateur. Ils sont configurés côte à côte grâce à xrandr. Je peux donc passer d'un écran à l'autre et même faire du glisser-déposer. Rien d'extraordinaire, c'est tout à fait normal.

    Par contre, l'écran à tribord est celui de mon ordinateur portable. Il est totalement indépendant de l'autre créature. Pourtant, par l'intercession de Belzébuth (et aussi un peu grâce à Barrier), je peux passer mon pointeur de souris sur cet écran, ouvrir l'éditeur de texte et taper cet article avec le clavier de l'ordinateur de bureau... Je peux même couper-copier-coller d'un écran à l'autre! La seule chose qui n'est pas encore possible, c'est le glisser-déposer. Mais ça viendra. Ce n'est qu'une question de temps. Il faut être patient. Vous tremblez malgré la chaleur infernale qui règne ici. Laissez-moi vous raccompagner vers la sortie. Mais on va plutôt prendre l'ascenseur parce que j'ai une sainte horreur de ces bestioles. Mon Dieu! Ces pattes qui grattent le bois, ça me met dans tous mes états!

  • Vmarch2

    Personnaliser une image iso d'Archlinux avec l'outil Archiso

    Par Le 15/04/2020

    Bonjour,

    Aujourd'hui, si vous le voulez bien, je vais vous parler d'Archiso. Il s'agit d'un outil très intéressant puisqu'il permet d'obtenir rapidement une image iso de la distribution Archlinux. C'est d'ailleurs avec Archiso que les images officielles de cette distribution sont créées. Il permet également de générer une image iso personnalisée.

    Tout d'abord, je mets à jour ma distribution et j'installe archiso.

     

     miamondo@mws~ $ sudo pacman -Syu

     miamondo@mws~ $ sudo pacman -S archiso

     

    Archiso propose deux configurations qui sont baseline et releng. Avec baseline, j'obtiens l'image iso la plus basique qui soit. Aucun paquet n'est préinstallé et la configuration est minimale. 

    Avec releng, c'est autre chose. Cette configuration permet de générer une image iso oficielle ou bien de personnaliser sa propre image.

    Obtenir une image iso officielle

    Tout d'abord, très important, je passe en root.

     

     miamondo@mws~ $ su

     Mot de passe:_

     

    Ensuite, c'est très simple. Il suffit de suivre les instructions de la documentation officielle, c'est-à-dire de se déplacer dans le répertoire contenant le fichier build.sh et d'exécuter ce dernier. 

     

     [root@mws miamondo]# cd /usr/share/archiso/configs/releng

     [root@mws miamondo]./build.sh

     

    Les lignes de commande commencent à défiler dans le terminal. Je n'ai rien d'autre à faire que de patienter en buvant un thé. Lorsque le fichier build.sh a terminé son travail, je constate qu'un nouveau dossier a été créé dans mon répertoire personnel. Il s'appelle ~/out et il contient l'image iso d'Archlinux à la date du jour!

          Iconarch

    J'essaie de lancer l'installation dans une machine virtuelle. Ça fonctionne!

       Vmarch2

     

    Créer une image iso personnalisée

    Voyons maintenant comment obtenir une image iso personnalisée. Je commence d'abord par créer un nouveau dossier dans mon répertoire personnel. Il accueillera les fichiers de configuration du profil releng. Je le baptise tout simplement ~/mon_iso.

     

     miamondo@mws~ $ mkdir ~/mon_iso


    Puis, je repasse en root (très important).

     

     miamondo@mws~ $ su

     Mot de passe:_

     

    À présent, je vais copier la configuration releng dans le dossier nouvellement créé.

     

     [root@mws miamondo]# cp -r /usr/share/archiso/configs/releng/ mon_iso

     

    À l'intérieur de ~/mon_iso, on trouve différents fichiers et répertoires. Deux d'entre eux m'intéressent:

    • packages.x86_64: Ce fichier liste les paquets installés dans l'image système live.
    • airootfs: Ce répertoire est une surcouche qui va me permettre de personnaliser mon image iso.

    Toute modification autre que l'installation de paquets peut être prise en compte en éditant le fichier ~/mon_iso/airootfs/root/customize_airootfs.sh. Par exemple, je vais modifier la locale en remplaçant (à la ligne 5) en_US par fr_FR. Normalement, lorsque le système sera installé, il sera déjà configuré en français. Je peux également en profiter pour paramétrer le clavier en français en rajoutant cette ligne, toujours dans le fichier customize_airootfs.sh:

     

     echo "KEYMAP=fr-latin9" > ~/mon_iso/releng/airootfs/etc/vconsole.conf

     

    À la ligne 8, je paramètre d'ores et déjà le fuseau horaire en remplaçant UTC par Europe/Berlin

    Attention! dans le script customize_airootfs.sh, le slash (/) correspond à la racine du système live.

    Si je veux faire en sorte que des paquets soient pris en compte à l'installation du système, je vais les rajouter dans le fichier packages.x86_64.

    Enfin, si je souhaite par exemple copier un fichier caché bien précis dans le répertoire personnel de l'utilisateur ou des utilisateurs, je vais créer un répertoire intitulé skel et y copier le fichier.

     

     [root@mws miamondo]# cp ~/.bashrc ~/mon_iso/releng/airootfs/etc/skel

     

    Ainsi, dès que le répertoire personnel de l'utilisateur miamondo sera créé, le fichier caché .bashrc y sera transféré.

    N'essayez pas de créer un répertoire home à la place de skel. Ça ne fonctionne pas.


    L'article de wikipédia consacré à /etc/skel donne une définition tout à fait claire du rôle de ce répertoire:

    "Sous Linux, le répertoire /etc/skel contient les fichiers qui permettent de construire automatiquement le répertoire /home de l'utilisateur au moment de sa création avec le programme useradd. Le répertoire /home contient les données personnelles de chaque utilisateur comme la configuration de l'environnement de travail et des applications courantes. Dans un système d'exploitation Linux, c'est aussi le répertoire de référence du système au moment de la connexion de l'utilisateur, ce qui est pratique parce qu'il contient de nombreux fichiers de configuration importants ainsi que les données de l'utilisateur.

    Le programme useradd est situé dans le répertoire /usr/sbin/, et n'est accessible qu'en mode root. Il faut alors posséder les droits d'administrateur ou de super-utilisateur.

    /etc/skel permet donc à l'administrateur de personnaliser un squelette pour le répertoire /home qui fixe les paramètres initiaux à chaque nouveau compte utilisateur créé."


    Après avoir apporté toutes les modifications souhaitées à la configuration, je me déplace dans le répertoire releng et j'exécute le fichier ./build.sh.

     

     [root@mws miamondo]# cd /home/miamondo/mon_iso/releng

     [root@mws releng]# ./build.sh -v

     

    Si tout se passe comme prévu, un répertoire out va être créé avec, à l'intérieur, mon image iso personnalisée d'Archlinux. Il ne me reste plus qu'à tester celle-ci dans une machine virtuelle ou bien à la graver sur une clé USB.

     

     [root@mws miamondo]# ls /home/miamondo/mon_iso/releng

     airootfs efiboot  mkinitcpio.conf packages.x86_64 syslinux

     build.sh isolinux out             pacman.conf     work 

     [root@mws releng]ls /home/miamondo/mon_iso/releng/out

     archlinux-2020.04.14-x86_64.iso

     

    Sources de l'article : https://wiki.archlinux.org/index.php/Archiso

  • Agordi la Lingvon de sia arklinuksa distribuaĵo esperante

    Par Le 28/02/2020

    Ekde preskaŭ unu jaro mi uzas la arklinuksan distribuaĵon kaj mi tre kontentas pri ĝi. Arklinukso estas tre stabila sed ĝia instalado ne estas tiel facila kiel tiu de Ubuntu ekzemple. Ĉi tiu (aŭ Linux Mint) estas ideala por la komencantoj, sed Arch Linux estas por la elprovitoj.

    1) Mia klavaro

    Mia klavaro estas agordita france (AZERTY). Mi uzas ĉiutage kvar lingvojn :

    • la francan, kiu estas mia gepatra lingvo,
    • la germanan, kiu estas la lingvo de la Lando kie mi loĝas ekde 2014,
    • la anglan, kiel parto de mia laboro,
    • aŭ esperanto por la tutnova versio de mia blogo.

    La franca klavaro estas miaopinie la plej kompleta. Estas multe pli facila tajpi tekston germane kun klavaro en la franca ol male.

    Kun mia klavaro mi povas ankaŭ tajpi la esperantajn ĉapelitajn leterojn sen problemo. La plej malfacila estas la ŭ. Mi devas tajpi tiel :

    Maj + AltGr + µ kaj poste u ŭ
    Maj + AltGr + µ kaj poste Maj + u → Ŭ

    Maj signifas Shift.

    2) Mia operaciumo

    Pasintsemajne mi decidis ŝanĝi la lingvon de mia operaciumo. Mia distribuaĵo estas Arklinukso. Tio estas facila. Uzante la komandojn sudo kaj nano, bonvolu malfermi en terminalo la dosieron /etc/locale.gen.

    sudo nano /etc/locale.gen
    

    Bonvolu rulumi malsupren ĝis vi trovu eo UTF-8. Vi malaperigu la kradon (dieson). Tiel la linio ne plus estas komento. Kiam vi restartigos vian komputilon, ĝi ŝanĝos la lingvon de la operaciumo.

    Por konservi viajn ŝanĝojn, premu Ctrl + x.

    Ĉu konservi modifitan Bufron?

    Bonvolu respondi Yes kaj vi premu la klavon Enter (aŭ Entrée).

    Nun oni devas aldoni la novan lingvon en la dosiero /etc/locale.conf. Bonvolu malfermi ĉi tiun en terminalo.

    sudo nano /etc/locale.conf

    Vi malaperigu la linion kaj vi tajpu :

    LANG="eo.UTF-8"

    Kaj vi devas konservi viajn ŝanĝojn. Vi premu Ctrl + x. Vi respondu Yes (aŭ Oui aŭ Ja) kaj vi premu la klavon Enter.

    Vi ne forgesu restartigi la la komputilon. La lingvo estas ŝanĝita!

expand_less