Miamondo

Jardin12

Mon jardin numérique (première partie)

  • Par miamondo
  • Le 21/04/2020 à 07:02
  • 2 commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes au mois d'Avril et malgré le confinage, cela fait plusieurs semaines que j'ai recommencé à jardiner. C'est une activité qui me détend et au moins, les légumes ne risquent pas de me refiler le corolibrius. Un radis, ça ne postillonne pas!

Même si on jardine pour son plaisir, il est important de planifier et de bien noter toutes les tâches que l'on effectue: 

  • les dates des semis,
  • l'emplacement de chaque légume pour ne pas replanter la même chose au même endroit l'année suivante,
  • les quantités récoltées,
  • etc.

Pour ce faire, on peut, si on a un minimum de bon sens et si on est un adepte de la simplicité volontaire, acheter un cahier à spirale et un stylo quatre couleurs. C'est un investissement qui ne dépasse pas les cinq euros. Si vous avez un petit peu d'argent de côté, vous pouvez même compléter cet équipement avec une règle en bois.

Cahier 1

Quand on maîtrise LibreOffice Calc, on peut se lancer dans la création d'un tableau qui fera tout aussi bien l'affaire et qui vous additionnera les quantités récoltées automatiquement.

Mais lorsque comme moi, on veut se compliquer l'existence, rien de mieux que de se lancer dans la programmation d'une application pour le jardin. Lorsque celle-ci sera opérationnelle, je réaliserai sans doute qu'elle aura accaparé tout mon temps, jusqu'à en oublier de mettre les pieds dans le jardin. Je constaterai avec effroi que ce dernier sera envahi de plantes adventices. Cela dit, notez que beaucoup de ces plantes qu'on appelle à tort, des mauvaises herbes, sont parfaitement comestibles.

Bref, j'ai commencé à programmer l'ambitieuse application en utilisant le langage Python et la bibliothèque Tkinter. Vous trouverez le code ici sur mon dépôt git. Veuillez noter qu'il est impératif d'installer le logiciel xrandr sur votre ordinateur. Voici donc à quoi ressemble la page d'accueil:

Garden

Sobre et élégante, il s'agit en fait d'un gros bouton. qui donne accès à l'application proprement dite. En-dessous, on trouve un lien vers mon site. Cliquons sur l'image et découvrons la page suivante:

Garden2

Quatre boutons qui correspondent aux catégories que l'on peut trouver dans un jardin digne de ce nom, à savoir Légumes, Fruits, Herbes et Fleurs.

Cliquons maintenant sur l'un des quatre boutons, au hasard Légumes. Une fenêtre s'ouvre. Elle nous permet d'enregistrer notre première espèce, par exemple tomate. Je clique donc sur ajouter un légume. Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir. Une fenêtre surgissante s'ouvre m'invitant à renseigner le nom du légume dans un champ d'entrée. Puis une autre fenêtre surgissante s'ouvre et me demande si je veux illustrer le nom du légume avec une image explicite. Je réponds oui et je télécharge une image. 

Garden3

Garden4

Garden5

Garden6

Je clique de nouveau sur légumes et je constate que la page de l'espèce tomate a bien été créée. Je clique sur celle-ci et j'atterris sur la page tomate constituée de panneaux coulissants (paned windows) qui permettent, bien évidemment, de redimensionner l'espace. Sachez que vous pouvez cliquer sur le nom du légume. Il vous conduira directement à la page Wikipedia qui lui est consacrée!

Garden7

Il me reste à meubler cette page de panneaux coulissants avec différents widgets qui me permettront d'enregistrer tout un tas d'informations bien utiles telles que les dates de semis, les dates et le poids des récoltes, que sais-je encore? Peut-être que je vais inclure une photothèque et aussi un éditeur de texte pour prendre des notes. Ce sera l'objet de la deuxième partie.

Garden8

 

Tkinter Python jardinage bio légumes

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • PoluX
    • 1. PoluX Le 21/04/2020
    Connaissez vous openjardin ?
    https://linuxfr.org/news/openjardin-sortie-de-la-version-1-07
    • miamondo
      • miamondoLe 21/04/2020
      Bonjour, Non, mais je vais regarder ça tout de suite ;) Merci pour le lien.

Ajouter un commentaire